samedi 17 février 2018

LES SOUFFRANCES DE MARIE AU PIED DE LA CROIX

 
Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo : 
https://youtu.be/OCJx8rpYO1E
(exemple de site de téléchargement : 
https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter)

* * *
BRÈVES


fr.news16 février 2018

Les papes récents, tous des saints ?


Mollie Wilson O'Reilly, journaliste pro-François au sein du journal Commonweal, demande au pape "d'arrêter de faire de chaque pape un saint", ajoutant que c'est "une grande coïncidence pour tous les papes depuis que Pie XII - ahem, le Vénérable Pie XII - ait été des hommes d'une vertu héroïque rare".

Elle ajoute : "Si l'Église moderne a vraiment réussi à élire une série ininterrompue de saint papaux au siècle dernier, eh bien, c'est impressionnant, mais étant donné que c'est le pape qui en décide, c'est aussi un peu ... suspect. "

En 2014, le pape François a canonisé Jean XIII († 1963) et Jean-Paul II († 2005). Paul VI († 1978) devrait être canonisé en 2018 et le pape Jean Paul I († 1978) a été reconnu "Vénérable" en novembre dernier.

Image: © Jeffrey Bruno, Aleteia, CC BY-SA, #newsEbmpgkpovx

N'y allons pas par quatre chemins : de Jean XXIII à François, les six sont dans la casserole du diable !!!!!!


fr.news16 février 2018

FSSPX : François n'est "ni pire ni meilleur" que ses prédécesseurs


Le pape François n'est ni pire ni meilleur que les autres papes après le concile Vatican II, selon le père Fausto Buzzi, l'assistant du Supérieur du District de la FSSPX en Italie.

Buzzi affirme dans Il Giornale que François travaille dans le même atelier mis en place par Jean XXIII (+1963). Le but de cet atelier est selon Buzzi "l'auto-démolition de l'Eglise catholique pour en construire une autre".

Buzzi affirme que les paroles et les actions de François peuvent sembler pires que celles de ses prédécesseurs, mais en réalité ce n'est pas le cas : "En substance, les actes de Paul VI étaient beaucoup plus graves que ceux de François."

Image: Fausto Buzzi, © unavox.it, #newsOyciaeliuj

C'est pour cela que la Frat est dans la casserole de François qui est la casserole du diable.


fr.news16 février 2018

François a du mal à accepter la critique


Le Corriere della Sera a publié le 15 février des extraits des entretiens que le pape François a eu en janvier au Chili et au Pérou avec des jésuites locaux.

François leur a dit que les critiques contre ses actions controversées sont soit des "malentendus", soit des choses qu'il ignore. Il accuse ses critiques de "relativiser, d'édulcorer le Concile", une insulte standard utilisée par les ultralibéraux depuis les années 70 et 80 contre ceux qu'ils perçoivent comme leurs ennemis.

Au lieu de regarder les problèmes créés par son magistère controversé, François affirme qu'il est "normal qu'il y ait de la résistance quand quelqu'un veut faire des changements". C'est un sophisme car le problème ne vient pas tant de "changements" que de l'idéologie libérale de François qui a des effets désastreux à chaque fois qu'elle est appliquée à l'Église.

Au lieu de faire face aux critiques, François préfère les ignorer : "Pour ma santé mentale, je ne lis pas les sites de cette soi-disant "résistance"."

Il est aussi incapable de gérer les problèmes sans les personnaliser : "Une certaine résistance vient de gens qui croient avoir la vraie doctrine et vous accusent d'être un hérétique." Au lieu de traiter des arguments, François préfère "prier" pour ceux qui soulignent ses erreurs.

La recette universelle de François est le "discernement". Cela signifie pour lui qu'il n'y a pas de distinction claire entre le bien et le mal. Avec une telle façon de penser, il est en effet difficile de comprendre que, par exemple, la fornication constitue toujours un péché.

Image: © Antoine Mekary, Aleteia, CC BY-NC-ND, #newsNgcyrdcjhg

Le discernement de François ressemble à une queue de casserole, la casserole du diable bien entendu...


fr.news 16 février 2018

Le "changement de paradigme" de François était déjà contenu dans Vatican II


La politique actuelle du pape François est enracinée dans le Concile Vatican II, selon le cardinal ultralibéral de Chicago, Blase Cupich.

Il explique le 14 février dans The Tablet que François met en oeuvre ce que le Concile voulait accomplir : "C'est là que le changement de paradigme majeur a eu lieu."

Un "Concile Vatican II" qui n'a jamais existé et qui n'est jamais confronté aux vrais textes, est souvent utilisé par les milieux ultralibéraux pour promouvoir l'hérésie ("le changement de paradigme") et se lancer sur les mêmes chemins paléolibéraux qui ont déjà conduit les protestants classiques à la faillite.

Image: Blase Cupich, © Dominican University, CC BY-NC-ND, #newsKjkgztnmbq

En fait, Vatican II est la grande casserole du diable dans laquelle six autres petites casseroles se sont encastrées, car, tout vient de la grande casserole, et tous ceux qui sont là-dedans chantent faux comme des casseroles puisque les diables les accompagnent en frappant sur leurs casseroles !!!

Le PAPE DICTATEUR par Marc-Antoine Colonna -24-

Un constat troublant et une conclusion tout aussi troublante
 
            Pour résumer ce qui a été dit jusqu’à présent : quatre organismes vitaux ont été mis en place au cours des dernières années : l’Autorité d’Information Financière, le Conseil pour l’Économie, le Secrétariat pour l’Économie et le Cabinet du Vérificateur Général. Depuis leur création, ces entités ont été la cible d’attaques des membres de la Vieille Garde laissés en place et habilités par le Pape François lui-même. Grâce à l’infiltration dans l’Autorité d’Information Financière et le Conseil pour l’Économie, avec la réduction et la suppression définitive du Préfet, le Cardinal Pell, et la révocation du Vérificateur Général, Libero Milone, ces quatre organismes ont été neutralisés, voire anéantis.

      Le Pape était-il au courant de ces attaques ? Les initiés nous confirment que la réponse est oui, et qu’il a signé des décrets exécutifs illogiques l’un après l’autre pour accélérer leur disparition.

      Cela nous amène à trois dernières questions :

  •     Compte tenu du blocage effectif des quatre organismes mentionnés et du rétablissement de l’ancienne structure du Vatican, combien de temps la justice italienne attendra-t-elle avant d’exiger les noms des citoyens italiens qui ont enfreint la loi italienne, dans des actes allant du blanchiment d’argent à l’évasion fiscale, en utilisant des comptes de l’APSA et des canaux financiers protégés contre les paradis fiscaux offshore?

  •     Est-il possible que les autorités bancaires européennes et internationales décident de fermer l’accès de l’APSA aux facilités bancaires mondiales jusqu’à ce qu’un nettoyage des structures et de la population du Vatican ait eu lieu sous surveillance externe ?

  •     Pouvons-nous voir le Gouvernement Italien dénoncer le Traité du Latran de 1929 qui a fait du Vatican un État étranger, créant ainsi le terrain de jeu sans loi et corrompu qu’il est devenu ?

vendredi 16 février 2018

Le PAPE DICTATEUR par Marc-Antoine Colonna -23-

Guerre ouverte
 
              Le conflit entre le Secrétariat de l’Économie et l’APSA entre dans une phase nouvelle et violente en mai 2017, lorsqu’une missive est distribuée de ce dernier aux départements du Vatican, les chargeant de fournir des informations financières pour un audit de PricewaterhouseCoopers qui devait se dérouler sous la direction de l’APSA – la mesure même qui avait été bloquée lors de son essai par le Secrétariat pour l’Économie. Monseigneur Rivella, qui était responsable de la lettre, a affirmé que le Conseil pour l’Économie avait autorisé l’APSA à entreprendre une procédure de révision, ce qui s’est rapidement avéré faux. En quelques jours, le Cardinal Pell et le Vérificateur Général ont envoyé des lettres aux services concernés pour dénoncer l’ordre et déclarer que l’APSA dépassait ses compétences (86).

      Le vainqueur de cette bataille est vite révélé : le 20 juin, la "démission" est annoncée du Vérificateur Général, Libero Milone (87), prétendument parce qu’il refuse d’accepter une réduction de son salaire. Après des mois de silence, Milone révéla publiquement les circonstances de son licenciement le 24 septembre (88), et son témoignage de première main est présenté ici, complété par quelques détails qui ont été ajoutés par des témoins oculaires. Milone a raconté que, le matin du 19 juin, l’Archevêque Becciu lui a ordonné de démissionner lors d’un entretien privé, et a déclaré que l’ordre venait du Pape François en personne. Malgré les protestations de Mr Milone selon lesquelles les plaintes contre lui étaient fabriquées de toutes pièces, le licenciement s’est déroulé dans le style d’un État totalitaire. Le même jour, la Police du Vatican a fait une descente dans le bureau du Vérificateur Général, accompagnée de membres du Service d’Incendie du Vatican. Ils ont arrêté et interrogé Mr Milone pendant des heures, le menaçant souvent après avoir saisi tout son matériel électronique, personnel et professionnel, ainsi que tous les dossiers présents dans son bureau. Ils ont ensuite forcé la porte du bureau du Sous-Vérificateur Général, Ferruccio Pannico, pour prendre et emporter ses dossiers. Curieusement, les clefs du bureau de Mr Pannico et la combinaison du coffre-fort étaient à la disposition des agents de police, mais une procédure plus bruyante et intimidante utilisant des haches, des pieds-de-biche, des marteaux et des ciseaux ont été privilégiés. Mr Pannico, absent du bureau, a également été contraint de démissionner. Des simples employés et des visiteurs malheureux au bureau ce jour-là ont été détenus et privés de leurs téléphones cellulaires pendant leur interrogatoire. Les démissions de Milone et Pannico sont le résultat d’un ultimatum : démissionner ou être arrêté. Ils ont été obligés de signer des lettres scellant leurs lèvres, et Mr Milone, dans son interview du 24 septembre, n’a encore pu révéler qu’une partie de la vérité.

      Contrairement à l’allégation en apparence selon laquelle la démission concernait le refus de Mr Milone d’accepter une réduction de salaire, les accusations portées contre lui le 19 juin étaient de nature tout à fait différente et comprenaient la "plainte" qu’il avait adressée à une entreprise extérieure au Vatican lorsqu’il avait constaté que son ordinateur avait été trafiqué. C’était en effet vrai : les consultants ont constaté que l’ordinateur avait été la cible d’un accès non autorisé, alors que l’ordinateur de son secrétaire avait été infecté par des logiciels espions qui copiaient des fichiers. Il est intéressant de noter que lorsque Mr Milone a fait ses révélations le 24 septembre, l’Archevêque Becciu a réagi avec véhémence en niant ses accusations et en déclarant que la raison de son licenciement était que Milone (le fonctionnaire, rappelons-le, qui avait été nommé pour enquêter sur des méfaits financiers au Vatican) avait "espionné" ses supérieurs et son personnel, y compris Becciu lui-même. Il s’agit en effet d’une organisation qui a porté l’espionnage interne à un niveau inconnu depuis la Roumanie de Ceausescu (89).

      Quant à la véritable cause du licenciement de Mr Milone, on a vite dit qu’il se rapprochait trop près des finances de la Secrétairerie d’État. L’un des organismes dont ses recherches menaçaient la vie privée était Centesimus Annus, une fondation sous-examen qui est censée être un centre de collecte de fonds de l’Église, mais qui a été qualifiée par Moneyval en 2012 comme le contrôle d’une grande partie de la richesse du Vatican. Plus délicatement encore, Milone commençait à poursuivre l’allégation selon laquelle le Denier de Saint-Pierre - les dons des fidèles au Saint-Siège - avaient été détournés pour aider au financement de la campagne présidentielle de Hillary Clinton l’année précédente.

      Le moment où le coup a été porté était également important, et il est lié à l’annonce faite quelques jours plus tard que le Cardinal Pell allait être accusé de maltraitance d’enfants par la police australienne. Le 19 juin, seul la Secrétairerie d’État le savait à Rome, par l’intermédiaire de son nonce en Australie, tandis que le Bureau de Presse du Vatican faisait cette annonce, avec une panoplie inutile, dix jours plus tard. La conclusion à tirer est qu’avec Pell mis hors de cause, la Secrétairerie d’État a estimé qu’il était prudent de se débarrasser également de son principal allié et que le scandale serait bientôt éclipsé par celui des allégations d’abus sexuel.

      La responsabilité personnelle du Pape François pour cette manœuvre politique admet peu de doute. L’Archevêque Becciu a assuré à Milone, le 19 juin, que l’ordre de licenciement venait du Pape, et il n’y a guère de raisons d’en douter : il s’inscrit dans le modèle des nombreuses défenses ordonnées par Jorge Bergoglio, dans les coulisses, au cours de sa carrière. Dans son interview du 24 septembre, Milone a révélé qu’à la suite de son licenciement, il a écrit une lettre au Pape, par un canal sécurisé, dénonçant l’injustice et protestant contre le fait qu’il était victime d’une "una montatura" (un coup-monté). Il n’a jamais reçu de réponse, et ses efforts pour parler personnellement au pape François n’ont pas été couronnés de succès.

      Le rôle joué dans cette affaire par le Promoteur de la Justice du Vatican mérite également d’être commenté. Son approche draconienne à l’égard de Mr Milone contraste avec sa politique déficiente, décrite plus haut, en ce qui concerne les nombreux cas de crimes financiers signalés à son bureau. La paralysie du système judiciaire au Vatican reste une source de préoccupation majeure.

      L’épisode douloureux qui a été décrit soulève un certain nombre de questions, dont les suivantes :

  •     Étant donné que le bureau du Vérificateur Général est situé sur des propriétés extraterritoriales mais non pas sur le territoire de l’État du Vatican, la Police du Vatican a-t-elle outrepassé sa juridiction en traversant le territoire Italien et en effectuant le raid et la détention en dehors de l’État du Vatican?

  •     Étant donné qu’une descente policière de ce genre n’a manifestement pas lieu dans le cadre d’un différend salarial, et qu’elle ne justifierait pas le transport de boîtes remplies de dossiers, serait-ce parce que les enquêtes de Milone l’ont rapproché trop dangereusement des vérités impliquant des personnes en position de pouvoir, de sorte qu’il a dû être arrêté et que les preuves ont été retirées ?

  •     Enfin, comment le Pape François peut-il penser qu’une réforme des finances du Vatican est possible s’il a lui-même placé la quasi-totalité du pouvoir, de la police et de la justice entre les mains des structures mêmes et des personnes responsables de la corruption ?

(86) "Lettera 43", 21 mai 2017 : Francesco Peloso, "Vaticane, la guerra tra dicasteri finanziari frena la riforma del papa" (Vatican, la guerre entre les services financiers freine la réforme du pape) ; et "National Catholic Register" du 10 mai 2017 : Edward Pentin, "Cardinal Pell Reprimands Vatican’s Real Estate Body for Exceeding Its Authority." (Le Cardinal Pell réprimande l’Organisme Immobilier du Vatican pour avoir outrepassé son autorité)

(87) Article dans "Catholic Culture" du 20 juin 2017 : Philip Lawler, "The Vatican auditor resigns – another crushing blow for financial reform". (Le Vérificateur du Vatican démissionne – un autre coup dur pour la réforme financière)

(88) Interview de Libero Milone donnée au "Corriere della Sera", "Wall Street Journal", "Reuters" et "Sky Tg24", publiée par le "Corriere della Sera" le 24 septembre 2017. Voir aussi l’article de Philip Pullella dans "Reuters World News" de la même date, "Auditor says he was forced to quit Vatican after finding irregularities." (Le Vérificateur dit qu’il a été forcé de quitter le Vatican après avoir constaté des irrégularités)

(89) Pour plus de détails à ce sujet, voir le chapitre 6 ci-dessous.

CHAPELETS DES SAINTS DÉSIRS ET DE L'AMOUR DIVIN

 
Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo : 
https://youtu.be/jItjft1XX_A
(exemple de site de téléchargement : 
https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter)

* * *
BRÈVES


fr.news15 février 2018

BCE : l'UE a besoin de l'immigration de masse


On lit dans le bulletin de la Banque centrale européenne de Francfort du 8 février que les immigrants sont une "ressource importante" qui doit être "utilisée" parce qu'ils sont plus jeunes et prétendument mieux qualifiés que la population des pays qu'ils envahissent. La banque écrit également que les immigrants ont contribué à l'expansion de l'économie de l'UE.

Cela prouve que la transhumance des immigrants vers l'Europe n'a pas pour but "d'aider les pauvres". Au contraire, c'est la forme ultime d'exploitation des pays du tiers monde : on vole leur population active, jeune et éduquée qui serait nécessaire chez eux, où il ne reste que les vieux et les malades.

Image: EZB, © Epizentrum, CC BY-SA, #newsHneybmelky

Nous voilà replongés au temps de l'invasion des barbares, la foi en moins, et donc... adieu les frites !


fr.news15 février 2018

Benoît XVI serait atteint par une forme dangereuse de neuropathie


Une maladie qui touche les nerfs contraint Benoît XVI à être de plus en plus dépendant d'un fauteuil roulant, a déclaré son frère Georg Ratzinger, 94 ans, au magazine allemand Neue Post le 14 février.

Il y a des craintes qu'une paralysie puisse affecter le coeur de l'ancien pape : "Sa fin serait alors imminente."

Ratzinger a avoué au magazine qu'il prie tous les jours pour une mort douce pour lui et son frère.

#newsThmgwazmkw

Et ensuite, santo subito !


fr.news15 février 2018

Un journaliste converti au catholicisme est persécuté par la justice italienne


Le journaliste italien Danilo Quinto, converti catholique et ancien trésorier du Parti radical (Partito Radicale), l'un des plus mauvais partis italiens de tous les temps, sera poursuivi pour "diffamation".

Il y a quatre ans, Quinto a publié un livre sur sa conversion dans lequel il écrit que la direction du parti était "acéphale" et que l'un de ses membres avait reçu le sobriquet de "serviteur stupide". Ce n'est pas la première poursuite subie par Quinto de la part de ses anciens compagnons.

Le Parti radical a contribué à l'introduction en Italie du divorce, de l'avortement, de l'euthanasie, des drogues légales, de l'homosexualité, de l'idéologie du genre et enfin de l'immigration de masse. Les représentants les plus vicieux de ce parti ont été très honorés par le régime de Bergoglio.

François a reçu l'avorteuse Emma Bonino, un membre important du Parti radical, pour une audience privée. Bonino est un meurtrier de masse qui a massacré plus de 10 000 enfants, dont le sien. Elle a joué un rôle clé dans l'introduction de l'avortement en Italie. Le 8 février 2016 François a affirmé que Bonino était "un des grands noms de l'Italie d'aujourd'hui".

Le principal divulgateur de l'idéologie du parti, le journaliste Eugenio Scalfari, a un accès direct à François. Il lui rend visite et l'appelle régulièrement et utilise ses informations pour des articles provoquant un scandale chez les fidèles.

L'archevêque du Vatican, Vincenzo Paglia, a qualifié le dirigeant du parti radical Marco Pannella "d'homme d'une grande spiritualité" et a déclaré que sa mort était "une grande perte pour le pays."

Le procès contre Quinto aura lieu vers le 22 février. La justice italienne est inféodée à la gauche politique et favorable aux idées du Parti radical.

Image: Danilo Quinto, #newsHupwalinfh

Voilà des arguments tellement clairs que... mais l'on regarde et l'on passe et la vie est belle et... finalement, la Bonino, le temps passant on la trouve impec ! Pas vrai les mecs ? Dites pas le contraire, car je ne vous croirais pas !!!
C'était la recette du changement de mentalité en application depuis Vatican II !


fr.news15 février 2018

Le Vatican récompense les traîtres et punit les fidèles


Le cardinal Joseph Zen de Hong Kong ne craint pas une église schismatique créée par les communistes chinois parce qu'elle s'effacera avec l'effondrement du régime : "Mais une église schismatique avec la bénédiction du pape sera horrible".

Zen qualifie le récent entretien du secrétaire d'État du Vatican Pietro Parolin de "dégoûtant" dans une note récente sur son blog.

Il accuse Parolin, qui affirme vouloir porter "le baume de la miséricorde" en Chine, de "remuer le couteau dans la plaie" des catholiques persécutés en récompensant les traîtres et en punissant les fidèles.

Image: Joseph Zen, © michael_swan, CC BY-ND, #newsLgrorqyjac

Cet article de Zen remet les choses en place d'une manière magistrale, sauf que la finale détruit tout, comme on peut en juger par le détail ici : Où l'Antéchrist roule le cardinal Zen (finale) : terrifiant !

jeudi 15 février 2018

AM55. NOUVEL AIR : RÉSUMÉ du CANTIQUE de PROCESSION de LOURDES

 
Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo : 
https://youtu.be/jYjStSqZGV8
(exemple de site de téléchargement : 
https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter)

* * *
BRÈVES


fr.news14 février 2018

Un évêque chinois abandonne ses brebis à la demande du Vatican


L'un des deux évêques catholiques chinois auquel le Vatican a demandé de démissionner afin de céder la place à un évêque du régime, obéira à ces ordres.

Selon le New York Times, l'évêque Vincent Guo Xijin de Mindong, 59 ans, respectera l'accord controversé entre le Vatican et le régime chinois.

Guo a été arrêté plusieurs fois par le régime. Il sera remplacé par un évêque nommé par les communistes chinois sans l'approbation du Vatican.

Image: © Kai Sun, CC BY-NC-ND, #newsMbxtsdvwge

Et toc ! La guillotine fonctionne ! Robespierre est de retour...


fr.news14 février 2018

Cardinal néoconservateur : Benoît a ouvert le chemin pour François


Le plus grand geste de réforme de la papauté à notre époque a été la décision de démission de Benoît XVI, a déclaré le cardinal Marc Ouellet, 73 ans, préfet de la Congrégation pour les évêques.

Il a expliqué le 11 janvier à Vatican News que la démission de Benoît "a ouvert l'horizon à beaucoup de transformations que François effectue".

Le cardinal loue Benoît XVI pour sa discrétion à l'égard de François et s'imagine que l'ancien pape avait parfois des questions et était "surpris" par François. Mais Benoît XVI n'a fait "aucune intervention qui pourrait jeter le doute sur ce que fait son successeur".

Ouellet, un néoconservateur qui était considéré proche du Benoît XVI, s'efforce maintenant de se conformer à la nouvelle ligne du parti.

Image: Marc Ouellet, © Giansa25, wikicommons CC BY-SA, #newsZgmqdknbsj

Pour dire vrai, François, Benoît, les deux Jean-Paul, Paul et Jean, sont les six roues du char de Vatican II qui ira bientôt au fossé.


fr.news14 février 2018

Carême ? Le nouvel an chinois est plus important


Le cardinal Luis Antonio Tagle de Manille a dispensé ses fidèles de jeûner le 16 février, le premier vendredi de Carême, car il coïncide avec le Nouvel An chinois.

L'opportunément nommé Tagle, qui n'est pas connu comme un défenseur des "pratiques traditionnelles" fait référence à "l'importance culturelle et spirituelle" et aux "pratiques traditionnelles" du Nouvel An chinois afin de justifier sa décision dans une circulaire datée du 19 janvier.

Traditionnellement, cette fête est un moment pour honorer les divinités ainsi que les ancêtres. Le Jour de l'An lui-même est un jour férié aux Philippines.

Image: Luis Antonio Tagle, © Glendale Lapastora, CC BY-SA, #newsUvqnezkfad

La conciliaire n'arrête plus sur la route de la dinguerie ! Prochain épisode : jeûne interreligieux du 23 février prochain ordonné par Franciscus qui ferait mieux de sucer son pouce !!!


fr.news14 février 2018

Et un évêque allemand de plus approuve les pseudo-mariages gay


Le père pallottin Siegfried Modenbach, actif à Dortmund, en Allemagne, a béni deux mariages homosexuels par le passé.

Evangelisch.de souligne le 6 février que l'archevêque de Paderborn, Hans-Josef Becker, est au courant de ce scandale mais n'a pas pris de mesures.

Modenbach se sent à présent encouragé par de récentes déclarations scandaleuses des évêques allemands en faveur des bénédictions sacrilèges gay.

Image: Hans-Josef Becker, © Fotoarchiv Pressestelle Erzbistum Paderborn, CC BY-SA, #newsVjlyiovkhf

Les voilà tous qui font ressurgir leur passé scabreux : les psychanalystes, au boulot !!!


fr.news14 février 2018

Des prélats pro-gay s'opposent à l'évêque Laun


Le cardinal Schönborn de Vienne et l'archevêque Lackner de Salzbourg ont critiqué l'évêque Andreas Laun pour avoir déclaré que des péchés graves comme des pseudo-mariages homosexuels, des camps de concentration ou les activités de mafia ne peuvent pas être béni.

Schönborn s'est précipité sur kathpress.at pour défendre l'homosexualité. Il a même parlé d'une prétendue "valeur" des relations gay alors que l'Église catholique considère que de telles relations sont des péchés mortels.

Lackner a déclaré que pour lui, il est "incompréhensible" que Laun ait souligné le lien entre des "crimes contre l'humanité" et ce qu'il a qualifié de "formes de vie homosexuelles".

Au final, même Laun se débine. Dans une lettre ouverte à ceux qu'il a appelé "les membres de la communauté LGBT", il déclare qu'il ne voulait "offenser»"personne et présente même des excuses à ceux qui se seraient sentis "offensés".

Cependant, Laun a également déclaré que "la plupart des gens" [Schönborn et Lackner non inclus] l'ont compris et l'ont remercié.

Image: Christoph Schönborn, © Manuela Gößnitzer, CC BY-SA, #newsFjkligfpul

Le mec Schönborn qui est sans doute homo a réussi son coup : d'un seul coup de micro il a descendu Laun ! Et pouf !! touché-coulé !!!

mercredi 14 février 2018

III-11b. LES DEUX VOIES

 
Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo : 
https://youtu.be/fflcsU4p3JY
(exemple de site de téléchargement : 
https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter)

* * *
BRÈVES


fr.news13 février 2018

Les Bermudes se débarrassent du mariage gay


John Rankin, ancien diplomate britannique et actuel gouverneur des Bermudes, a aboli le droit des homosexuels à se marier. Les Bermudes sont un territoire britannique d'outre-mer autonome dans l'Atlantique Nord.

Cette réforme importante fait des Bermudes le premier pays au monde à se débarrasser de l'aberration du pseudo-mariage homosexuel introduit en mai 2017 et auquel s'opposent 69% de la population.

Image: John Rankin, © UK Government, CC BY-SA, #newsAuiotxupac

Mais attention, car on est habitué : un demi pas en arrière puis deux en avant ! Comment cela ? La maçonnerie, voilà la réponse ! Le vénérable de la loge Santa-Marta connaît ça par cœur.


fr.news13 février 2018

Le Vatican s'attaque aux Soeurs Franciscaines de l'Immaculée


Le père Paolo Siano, frère franciscain de l'Immaculée, écrivait sur le blog de Marco Tosatti le 7 février que le commissaire imposé par le Vatican aux Sœurs Franciscaines de l'Immaculée les invitait à une assemblée générale en présence des représentants du Vatican. Le but de l'assemblée est de "partager, écouter, comprendre ..". Siano ne révèle pas quand elle aura lieu.

Il demande cependant ce que le Vatican, plus de deux ans après avoir suspendu l'autonomie des sœurs, veut soudainement partager avec elles.

L'annonce demande aux sœurs de ne pas demander de dispenses de leurs vœux avant cette réunion. Siano commente : "Il est entendu que beaucoup de sœurs sont sur le point de quitter l'Institut."

#newsNjofdkgqmg

C'est la suite du feuilleton FFI dont voici le précédent : François-Hitler assassine les FFI comme l'autre les juifs


fr.news13 février 2018

Cardinal Müller : bénir des couples gay est une abomination


Le cardinal Gerhard Müller a critiqué à Bratislava, en Slovaquie, une "conversion docile de l'Église en ONG" qui ne se préoccupe que de problèmes mondains. Pour lui, cela constitue une "modernisation suicidaire" de l'Église.

Selon le journal allemand Tagespost, Müller n'est pas satisfait des différentes interprétations d'Amoris Laetitia proposées par différentes conférences épiscopales. "Il ne peut y avoir de pluralité dans les questions dogmatiques", a-t-il dit.

Müller a qualifié la bénédiction par l'Église des pseudo-mariages homosexuels "d'abomination dans un lieu saint", qui approuve quelque chose que Dieu n'approuve pas.

Image: Gerhard Ludwig Müller, © Jolanta Dyr, CC BY-SA, #newsKmixbgmqfu

Voilà le Müller de droite avec son abomination dans le Lieu Saint, autrement dit l'Antéchrist ! Attendons maintenant le Müller de gauche, lui qui nie la virginité de la Sainte Vierge : voilà un cardinal de l'abomination dans le Lieu Saint !!! Un vrai caméléon, comme son patron l'Antéchrist-François ! Mais tout le monde s'y laisse prendre, bien entendu.


fr.news13 février 2018

On ne peut bénir les pseudo-mariages gay ni les camps de concentration


En réponse à la proposition du cardinal Marx de Munich de "bénir" les pseudo-mariages homosexuels, l'évêque auxiliaire de Salzbourg à la retraite Andreas Laun a souligné que le péché, y compris les bordels ou les camps de concentration, ne peut être bénis.

Sur kath.net, Laun a déclaré que l'astuce des cas individuels avec laquelle Marx veut introduire des bénédictions gay est "absolument sans valeur", et demande si Saint Jean-Baptiste, en voyant Hérode prendre l'épouse de son frère, aurait excusé son adultère en tant que "cas individuel".

Image: Andreas Laun, © Thaler Tamas, CC BY-SA, #newsHabbeyaxaz

Petit problème ! Pourquoi les émérites n'ont-ils pas dit cela quand ils ne l'étaient pas ? Et même quand ils le sont, il y en a 1/100 qui parle. Par exemple, l'émérite Léonard qu'on situe à droite garde un silence très parlant en ce moment. Bref, je n'en rajoute pas car les murs ont compris à la place des hommes...

mardi 13 février 2018

II-28a. LE PÉCHEUR CONVERTI

 
Pour TÉLÉCHARGER, voici l'URL de la vidéo : 
https://youtu.be/FR77MUlhopc
(exemple de site de téléchargement : 
https://www.onlinevideoconverter.com/fr/video-converter)

* * *
BRÈVES


fr.news12 février 2018

Le tweet anti-enfants du Vatican scandalise même les protestants


Le 6 février, l'Académie pontificale des Sciences dirigée par l'évêque argentin controversé
Marcelo Sánchez Sorondo a re-tweeté à partir de son compte Twitter "Casina Pio IV" un article du New York Times intitulé : "Ne pas faire d'enfants à cause du changement climatique ? Certains l'envisagent."

Le re-tweet a provoqué de nombreuses réactions. Paweł Chojecki, un prédicateur protestant de style américain à Lublin, en Pologne, a commenté : "Aujourd'hui, le Vatican promeut un enseignement diabolique de la dépopulation ! Ce n'est pas une église du Christ."

#newsGehgolyeej

Nous y voilà ! François est donc pour l'avortement : une preuve de plus qu'il est l'Antéchrist ! (plus de détails ici : La dictature rouge de l'Antéchrist est désormais à notre porte ! )


fr.news12 février 2018

Prochaine victime du pape François : la Fraternité Sacerdotale Familia Christi


Tandis que le Vatican ferme les yeux sur les vieilles communautés religieuses libérales qui tombent dans l'homosexualité et l'hérésie, il persécute en même temps avec férocité les jeunes groupes catholiques et dynamiques.

Selon le blog Anonimi della Croce, la prochaine victime de François sera la Fraternité Sacerdotale Familia Christi. Elle a été érigée en communauté diocésaine par l'archevêque à la retraite Luigi Negri de Ferrare, en Italie, dont la démission a rapidement été acceptée par François dès qu'il a atteint l'âge de 75 ans en novembre 2016.

Le blog rapporte que le Vatican est sur le point de mettre le groupe sous un commissaire. Par le passé, la Familia Christi a reçu un groupe d'anciens novices des Frères Franciscains de l'Immaculée qui sont partis avant que ce groupe soit placé sous un commissaire en juillet 2013. Selon le blog, cela a énormément irrité le Vatican libéral.

Une visite apostolique à la Familia Christi aura lieu du 20 au 22 février.

#newsIupnfvfgdk

Et patatras ! La guillotine marche à plein tube !


fr.news12 février 2018

Colère du journal gay des évêques italiens


Le journal pro-gay Avvenire, qui appartient aux évêques italiens, est en colère à cause de l'annulation d'une retraite gay dans l'archidiocèse de Turin suite à des protestations.

Avvenire se sert de la rhétorique homosexuelle en qualifier les protestations contre le scandale de "discrimination" qui aurait "piétiné la dignité et le respect".

Le journal soutient même que l'amour du Christ est le point de référence de la fornication homosexuelle.

#newsNdfpntubtm

La conciliaire étale partout son satanisme ! Pour le journal Avvenire, son avenir est dans les marmites de Lucifer !


fr.news12 février 2018

L'école du futur où le latin est obligatoire


La Mission Dolores Academy à San Francisco est une école du futur qui accueille des enfants d'origine anglaise, espagnole, tagalog et érythréenne. Ils trouvent avec le latin un terrain d'entente et un langage unificateur qui ne désavantage aucun élève dans le développement des compétences linguistiques. Par conséquent, le latin est obligatoire pour les enfants de la maternelle à la fin du collège.

Le programme a été lancé cette année. Des études ont montré que l'étude du latin a un impact immédiat sur le développement du vocabulaire de l'élève ainsi que sur la lecture. Cela a également un effet positif sur les performances dans les sciences.

Le latin est enseigné à trois niveaux, en deux sessions hebdomadaires pour chacun. Les élèves de maternelle et ceux élèves de première et de deuxième année pendant 20 minutes ; de la troisième à la cinquième année pendant 30 à 40 minutes et de la sixième à la huitième année pendant une heure.

Image: Mission Dolores Academy, © Samantha Alfonso, #newsDnehfsbryk

Le latin étant la langue de l’Église, il reviendra lorsque la parenthèse antéchristique sera fermée.


fr.news12 février 2018

Un prêtre allemand bénit 50 pseudo-mariages gay


Au cours des quinze dernières années, le père Christoph Simonsen, aumônier universitaire à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, a béni une cinquantaine de pseudo-mariages homosexuels. Les sacrilèges ont eu lieu dans différentes églises, la plupart du temps le même jour que le pseudo-mariage homosexuel civil.

Selon evangelisch.de ces sacrilèges étaient connus. Simonsen ne les cache pas car cela "réduirait leur sens".

L'actuel évêque d'Aix-la-Chapelle est Monseigneur Helmut Dieser. L'ancienne abbaye trappiste Mariawald qui sera bientôt fermée dépend aussi de ce diocèse.

Image: Screenshot khg-aachen.de, #newsHsnjwrtgdq

Quand la Papesse-François en bénira, ce sera 50 d'un coup, autrement dit 100 têtes de pipe !